Que faire contre les ronflements pendant la grossesse ?

Rédigé par Aurelien

La femme enceinte voit son corps changer de jour en jour, physiquement, de l’extérieur, et aussi de l’intérieur. Il s’agit d’une période assez fatigante que les hommes ont bien du mal à comprendre. Pourtant, il ne faut pas sous estimer cette fatigue. D’ailleurs, souvent, elle provoque les ronflements durant la grossesse.

Cette fatigue n’est pas la seule cause de nuisance sonore. Pire encore, cette nuisance peut empêcher de dormir (la future maman et chéri), ce qui augmente encore un peu plus la fatigue et augmente encore un peu plus la nuisance sonore. Un cercle vicieux en quelque sorte.

Quelles sont les solutions pour limiter le ronflement pendant la grossesse ?

Souvent le ronflement apparait à partir du troisième trimestre. Ce n’est pas par hasard. Là, le corps et bien bouleversé. Bébé commence à prendre sérieusement de la place dans l’organisme. Les organes sont comprimés, légèrement déplacés. Et aussi, il ne faut pas oublier, la femme a pris du poids. Le bébé y est pour quelque chose, mais pas seulement. La femme a besoin de plus d’air pour respirer correctement ; il faut « alimenter » 2 organismes.

Avant d’aborder la solution, voyons ce qui provoque le ronflement.

Le ronflement est une conséquence. La luette se met à vibrer. Lorsque l’on a la bouche fermée, ça ne peut pas s’entendre, mais surtout, ça ne peut pas se produire. L’air que l’on respire doit atteindre les poumons et pour y parvenir, il faut passer par les fosses nasales, le larynx, le pharynx, la trachée et les bronches. Tous ces conduits sont bousculés durant les 9 mois de grossesse. La luette n’a pas changé mais se trouve sollicitée d’une certaine manière. Quoi qu’il en soit, la respiration est beaucoup moins aisée en fin de grossesse, que ce soit pendant le sommeil ou pendant la journée.

Quelles sont les solutions ?

La prise de médicament n’est pas à recommander sans l’avis d’un professionnel de la santé, que ce soit le gynécologue ou le médecin traitant. L’ostéopathie peut également être une solution envisagée. Avoir recours à une orthèse nasale ou autre fait partie de ces solutions possibles contre le ronflement. Ce n’est peut être pas ce qu’il y a de plus pratique d’enfiler ce tuyau dans le nez pour mieux respirer…

Une autre solution, qui est de plus en plus appréciée est le masque anti-ronflement NuitCool.

Ce masque se place facilement grâce à son système de velcro et s’installe en 2 secondes à peine.

Le principe est de conserver la bouche fermée pour éviter que l’air ne passe par la gorge et fasse vibrer la luette. L’air de la respiration passera obligatoirement par le nez.

Si en plus, la tête est surélevée, la respiration se fera quasiment normalement (hors période de grossesse donc). Et au lieu de rester sur le dos, il faut privilégier la position sur le coté (gauche de préférence).

Il ne faut pas hésiter à boire une tisane à base d’eucalyptus également. La tisane va permettre de se détendre en fin de journée et de mieux trouver le sommeil. L’eucalyptus favorise la décongestion et donc, permet de mieux respirer.

Avec toutes ces astuces anti-ronflement, vous devriez limiter drastiquement les nuisances sonores durant la fin de la grossesse et à tout autre moment de la vie.

  • Bandeau anti-ronflement universel

    Promo ! 34,00 27,00 TTC
    Ajouter au panier
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *