Astuces toutes bêtes pour diminuer les ronflements

Rédigé par Aurelien

Claude et Evelyne, deux sexagénaires, sont une source intarissable de taquineries pour la famille, surtout lorsque les enfants et les petits enfants viennent passer quelques jours à leur maison. Les deux sexagénaires s’accusent mutuellement de s’empêcher de dormir depuis maintenant 30 ans passés. Et pourtant, l’un comme l’autre, aux dires des enfants, font plus de bruits qu’une Harley Davidson ou qu’un train !

Ce ne sont pas les seuls à vivre cette situation. Plus de 25% de la population française souffre de ronflement chronique. Ce chiffre grimpe à 45% pour le ronflement occasionnel.

Une bonne dose d’humour permet de mieux apprécier la situation, certes, mais au quotidien, ce n’est pas des plus agréable.

Claude et Evelyne font maintenant chambre à part pour pouvoir se reposer un minimum. On est loin de l’étreinte passionnée du début de vie de couple.

  • Les deux sont constamment fatigués, irrités à cause de ces ronflements.
  • Le désir de passer la nuit ensemble n’est plus là. Le couple s’éloigne petit à petit.
  • La vie sociale, bien qu’amusante quelque peu avec les enfants, n’est pas des meilleures.

Pourtant quelques astuces peuvent permettre de soulager ce mal, cette maladie

Non il ne s’agit pas d’un produit miracle, juste de quelques informations et conseils.

Astuces pour diminuer les ronflements

Surveiller ton poids tu devras

Le surpoids est une des causes principales du ronflement qu’il faut traiter comme une maladie. Il a été démontré par 4 études que les tissus adipeux autour du cou compriment les voies respiratoires et empêches d’avoir un tonus musculaire suffisant pour ouvrir les voies respiratoires.

La perte de poids ne peut pas faire de mal, tant au niveau moral que physique et même pour diminuer les ronflements, mais cette perte de kilos ne supprimera pas les ronflements.

Pour perdre du poids, comme me l’a dit le médecin avant que je ne perde 20 kilos, il suffit de manger moins. Attention, pas énormément moins, mais un peu. Pourquoi ? Parce qu’il faut que le corps dépense plus de calories qu’on n’en avale. Tout simplement. Mieux encore. Il suffit de supprimer un morceau de pain, une part de fromage, chaque jour, chaque repas peut être. Ce n’est peut être que 50 grammes par repas, mais c’est aussi 100 grammes par jour et donc 500 grammes par semaine (on ne va pas se priver le weekend). Ces 500 grammes de moins seront visible au moment de monter sur le pèse-personne.

Limiter la consommation d’alcool tu dois

Oui l’alcool, encore et toujours. Il suffit de boire un peu trop, et surtout un peu plus que d’habitude pour se mettre à ronfler. Bon nombre d’épouses et fiancées savent parfaitement que leur chéri va ronfler en le voyant picoler. Beaucoup d’épouses et de fiancées savent parfaitement pour quelle raison leur chéri a ronflé cette nuit.

L’alcool irrite les muqueuses du nez au point de congestionner le nez, de le boucher. La bouche et les voies respiratoires travaillent « anormalement » durant la nuit, d’où le ronflement irrégulier et tellement pénible pour le conjoint.

Ne buvez plus une goutte d’alcool au moins 4 heures avant d’aller coucher et buvez 4 fois le volume d’alcool en volume d’eau. Ca ne réglera pas le problème sur le long terme, mais au moins pour la nuit à venir.

Arrêter de fumer est nécessaire

La cigarette n’est pas bonne pour la santé, vous le savez parfaitement. Je le sais aussi, j’ai fait une double embolie… bref. Les muqueuses de la cavité nasale et de la gorge sont irritées par la fumée. Quand le nez est congestionné (un peu ou beaucoup), les ronflements augmentent. Le tabagisme passif est aussi une des raisons de déclenchement de ronflements.

Déboucher ton nez tu dois

Que ce soit la faute d’un rhume ou d’une allergie, peu importe. Le nez doit être débouché pour que l’air circule par cette voie normale. Si la respiration se fait par la bouche, à coup sûr, ronflements il y aura.

Ne pas hésiter à dormir la tête légèrement surélevée pour permettre au nez de mieux laisser passer l’air.

 

Avec ces quelques astuces, les ronflements intempestifs, et certains réguliers, devraient diminuer drastiquement.

Comme vous le voyez, pas de solution miracle, juste des petites astuces pour que les nuits soient bien plus agréables pour vous, et aussi pour votre conjoint.

Si avec tout cela, c’est encore chacun dans son lit, sans câlin, là, je ne peux plus rien. A moins que vous ne connaissiez d’autres astuces. Est-ce le cas ? Laissez les en commentaire.

 

 

 

 

  • Bandeau anti-ronflement universel

    Promo ! 34,00 27,00 TTC
    Ajouter au panier
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *